Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 10:44

 Au XIXe siècle, les cuisinières de la bourgeoisie, surnommées les « Mères lyonnaises », quittent leur maison pour se mettre à leur compte et donnent naissance à des traditions culinaires toujours vivaces. En 1935, le gastronome Curnonsky n'hésite pas à qualifier la ville de Lyon de « capitale mondiale de la gastronomie ». Aujourd'hui la cuisine lyonnaise qui défend une image de simplicité et de qualité, s'exporte en France comme à l'étranger. Avec plus de mille lieux, Lyon possède l'une des plus grandes concentrations de restaurants par habitant en France : les typiques « bouchons » voisinent avec les restaurants gastronomiques tenus par des chefs étoilés, parmi lesquels le renommé Paul Bocuse.


Les goûts ont beaucoup changé, la cuisine plus légère est appréciée, ainsi que la cuisine japonaise ou provençale. Les saveurs nouvelles sont venues se frotter avec brio à nos traditionnels gratins. Qui c'est vrai sont excellentissimes.

http://storage.canalblog.com/57/21/403793/31723373.jpg

Vous, quel sera votre menu, ou quel souvenir avez vous de ces repas de Noel, grande ou petite table, sapin ou pas, quels étaient les moments que vous appréciés le plus ?

le saucisson  se nomme à Lyon cervelas. on trouve des cervelas natures, aux pistaches ou truffés fait avec du maigre et du gras de porc.

ow43


dans ma famille, pour le repas de Noel, il était traditionnel de servir un cervelas avec des pommes de terre. De ceux pendus ici aux halles. Ce plat faisait partie des entrées,
Ma mère prenait soin de ne jamais piquer le dit cervelas, Je n'ai jamais compris pourquoi il était  pistaché et truffé. Je ne faisais pas de différence.  Je ne l'aimais que froid, si il en restait, avec de la salade, j'ai changé, j'apprécie maintenant, mais l'été je trouve super lors d'un bbq de prendre un journal dans sa totalité, d'en faire un cylindre que l'on ferme à une extrêmité. Dans ce cylindre de papier, il faut glisser le saucisson à cuire, remplir avec du vin rouge, fermer l'autre extrêmité.

Là tout se joue. Les pommes de terres et le saucisson emballés sont glissés sous la braise. Une fois cuits, c'est le régal.

Comment était poursuivit ce repas. Souvent nous avions des vol au vent, j'ai un bon souvenir de ce plat, mais je me demande si aujourd'hui les ados aimeraient. Nous commandions la veille chez le pâtissier des croutes, moi je préférais les croutes individuelles http://www.lepain.ch/images/1/produits/vol-au-vent_grd.jpgcar je n'avais pas à partager ce délicieux chapeau. J'avais 9/10 ans.

je trouvais très joli ce gâteau salé dans les assiettes. 

Il y avait dedans des petits  champignons et des ris de veau. A l'époque pas de maladies particulières des vaches, veaux, poissons rouges et oeufs de serpents. Le plat ne plaisait pas à tout le monde. http://images.sympatico.ca/images/Feeds/Recipes/BUM_RECIPE/recipes334.jpg

Difficile en une soirée comme celle ci de ne pas faire plaisir à tout le monde. Donc, il y avait aussi pour maman 6 huitres plates, des n°4 demandait elle, elle était la seule à aimer, puis elle rajoutait une petite tranche de 30 gr de foie gras.

La dindonne, celle qui pendait au clou des petites halles, avec de belles plumes noires et un magnifique noeud rouge, elle l'a choisissait avec beaucoup de tendresse. Il y avait la farce et les marrons.

Je vous raconte ceci car ce n'était pas pour la gamine que j'étais un moment de plaisir. La dinde avec ses gros cartillages me faisait peur, la farce, je ne la trouvais pas  bonne, je n'ai jamais apprécié les chataignes.

http://www.merci-facteur.com/voeux/239-Dinde%20de%20Noel_maxi.gif

Je vous entends dire, oh ! mais quelle difficile ! heureusement pour moi je n'étais difficile qu'un jour par an. 

Puis les choses ont changé. J'ai gouté pour la première fois deux trucs exceptionnels pour Noel. Ma mère avait eu de l'audace

1. une tranche de saumon fumé

2. un avocat

c'était une fortune. Personne n'osait trop gouter, tellement nouveau Le gout de noisette qui a envahit notre bouche nous a tous séduits. Cette sensation nouvelle, du plaisir, du bonheur. 

Sur la table des papillottes (Vous allez dire que je fais encore ma chauvine, mais la papillote a été inventée… à Lyon !link

Je partage avec vous ce moment car nous approchons des fêtes et que je commence à me demander, qu'est-ce que mes petits aimeraient pour ce repas?? Les mails circulent, ca échange. Mais curieusement, personne ne demande a avoir un bel avocat et une magnifique tranche de saumon fumé. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pastelle 16/12/2009 12:32


Tu m'as fait sourire avec tes vol au vent...
Chez moi aussi c'était au menu de Noël, chez moi aussi c'est moi qui les remplissais, et moi aussi je me battais pour le petit chapeau. Et pourtant je ne suis pas lyonnaise d'origine mais
lorraine.
Et chez moi aussi ma mère a eu une grande audace un soir de Noël, on a mangé des moules pour la première fois.
Sympas ces souvenirs que tu fais remonter. Merci.
Mes "petits" à moi réclament du foie gras, pas de Noël sans foie gras. Et pour le reste ils s'en fichent, sauf ma fille qui tient à manger une bûche MAISON.  :)



virjaja 15/12/2009 18:16


je n'ai meme pas encore pensé a ce que j'allais préparer pour noel... gros bisous. cathy


nicole 15/12/2009 18:39


le com a disparu merci OB grr  donc, je reprends, je te demandais comment tu allais et aussi que malheureusement pour moi je pensais récupérer tout plein de très bonnes idées, mais niet, tout
le monde sèche Bonne soirée Nicole


guenievre 15/12/2009 09:23


Chez la mère Zézette ex-épouse X, ce sera mousse de saumon (passsssssssske ouvrir 9 douzaines d'huîtres "nein, danke schön",  les escargots, ça me fait gerber rien que de les sentir baigner
dans leur beurre persillé graillon, et le foie gras, je peux plus le voir non plus, je pense au gavage des bestiots quand je l'ai dans l'assiette, ) et tajine de pintade aux abricots secs ! c'est
pas tjrs facile ds la vie...que de pbs....et après ça ? koi comme pinard ???? koi comme dessert ??? on rigole pas tous les jours !


nicole 13/12/2009 18:59


moi je veux bien une belle tranche de saumon fumé, la première fois que j'en ai gouté enfant une amie à ma mère hotesse de l'air en avait rapporté de norvège. Elle nous l'a présenté avec de la
crème fraiche et du pain grillé et j'ai adoré..
bisous
 merci pour ce bel échange
nicole


nicole 14/12/2009 14:46


Je suis contente de voir que toi aussi tu as de beaux souvenirs sur ces plats qui maintenant son banalisés. Bonne et douce semaine Nicole


Aude Terrienne 13/12/2009 16:35


Aurais tu par hasard la recette du saucisson brioché? aimes tu cela? très bon souvenir de cette région pour moi le saucisson brioché qu'on achetait.
Ton reportage m'a mis l'eau à la bouche, merci!!!!


nicole 14/12/2009 14:45


ca m'a donné envie, aujourd'hui cervelas pomme terre. C'est vraiment sympa Bises


Présentation

  • : DE LYON EN LARGE
  • DE LYON EN LARGE
  • : un peu de tout, mes images, mes photos, mes souvenirs, voyages, amis, pincée d'humour, d'humeur, ma peinture, ma ville, Partages, émotions,ce qui fait ma vie
  • Contact

     Ne fais jamais d'une personne une priorite dans ta Vie
 tu n'es qu'une option dans la sienne !

 
 


Rechercher

Traducteur

Archives

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Visiteurs

Pensée du jour

 

 

 

 

http://cm1.c.m.pic.centerblog.net/d6tw0qed.gif

mon blog en création

http://ndll.eklablog.com/

je vous dirai tout quand ce sera le moment quand je dirai bye bye OB