Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 00:00

Lettre ouverte par erreur, proposé par

Brunö

Dans ma boite aux lettres, un courrier inhabituel, une petite enveloppe comme on ne fait plus. D'ailleurs elle n'est pas aux normes, mais d'où vient elle ??   

Monsieur Pinel, oui c'est bien le nom de mon mari, mais 1937?? Et nous sommes en 2009, qui habitait là ? à part son grand père? Elle en a mis un temps celle là ... ouvrons, vite, curiosité oblige.

http://pagesperso-orange.fr/saintleger3/region9/images/86a---enveloppe1937.jpg

 

Vienne, le 22 juin 1937

 

Mon  très cher Ernest,

Voilà maintenant quatre ans que j’ai quitté le village. J’ai obéi à un père autoritaire. Je suis loin de vous, mon Ernest, à jamais, puisque vous êtes promis et fiancé à une autre, je l’ai appris. Il parait qu’elle est gentille, et vigoureuse, ainsi elle vous fera de beaux enfants. N'est-ce pas-là ce que désire votre père ? Une belle lignée.

 

Comment ai-je pu m’éloigner de vous, avec mon secret.   Comment ai-je pu vous laisser ainsi, sans lutter contre  mon père qui m'a fait épouser une personne que je n’aimais pas, mais qui avait des biens et ferait, le nécessaire. Il a été très compréhensif pour nous deux.

 

Je ne trouve pas une minute d’apaisement votre souvenir, toujours m’envahit, dans tous les actes de ma vie. Vous êtes avec moi, Je pense et repense au moment où je me suis donnée à vous dans le grenier. Nous étions fous, heureux, jeunes. Nous prenions la vie avec insouciance, sans imaginer les conséquences de notre amour. Mais les conséquences ont eu raison de nous. 

 

Si je prends audace de vous écrire aujourd'hui, c'est pour vous dire que l'enfant a pris la rougeole et que malgré mes soins, il est trépassé. Cet enfant était toute ma vie, il était vous. Blond, grand, éveillé pour son âge, il savait se tenir et parlait déjà avec aisance. Il aimait beaucoup jouer avec son cerceau Des heures il courait joyeusement derrière lui, en lui donnant des petits coups de baguette. C'était un bel enfant. 

  Germain nous avait emmené chez le photographe, c'est ainsi que j'ai avec moi une photo d'Antonin, que je vous glisse dans l'enveloppe. 

Je ne vous importunerai plus, car je sais que si ma lettre était découverte, vous pourriez, non je ne veux pas imaginer les conséquences. Gardez-moi sur votre cœur, car là est la place que vous m’avez offerte.

 

Emilienne.

 

 

P.S  Germain nous avait emmenés chez le photographe, c'est ainsi que j'ai avec moi une photo d'Antonin, que je vous glisse dans l'enveloppe. 

 

[yin+xin+1959-,+lettre+d'amour.jpg]

Un envoi qui arrive avec toutes ces années en retard, annonce d'une mauvaise nouvelle et en même temps délivre un secret. Grand père Ernest a t il su tout ca?? 

Partager cet article
Repost0

commentaires

É

C'est une superbe participation à ce jeu ! Bisous, Nicole !


Répondre
N




A

quel choc de recevoir une lettre pareille des annnnées après coup (si j'ose dire!)


Répondre
C

oui me suis trompée, lecture un peu trop rapide sans doute, toutes mes excuses, bonne soirée


Répondre
A

bouh, que c'est triste !
je n'ose pas imaginer la suite pour cette pauvre Emilienne, qui a dû secrètement espérer une réponse toute sa vie...


Répondre
N

jusqu'au dernier jour, c'est sur. Heureusement maintenant il y a la pilule... youpee et merci


N

c'est bien triste des êtres séparés ..par les autres.. pauvre Emilienne


Répondre

Présentation

  • : DE LYON EN LARGE
  • : un peu de tout, mes images, mes photos, mes souvenirs, voyages, amis, pincée d'humour, d'humeur, ma peinture, ma ville, Partages, émotions,ce qui fait ma vie
  • Contact

     Ne fais jamais d'une personne une priorite dans ta Vie
 tu n'es qu'une option dans la sienne !

 
 


Rechercher

Traducteur

Archives

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Visiteurs

Pensée du jour

 

 

 

 

http://cm1.c.m.pic.centerblog.net/d6tw0qed.gif

mon blog en création

http://ndll.eklablog.com/

je vous dirai tout quand ce sera le moment quand je dirai bye bye OB