Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 07:03

 COCHIN

 

Voyage sur les back waters. Quelque chose comme 28O km de long et 900 km de canaux ombragés où par endroit la vie rurale continue.

 

COCHIN-BACK-WATER-008.JPGla mise à l'eau de la pirogue a proximité il y a un chantier naval

COCHIN BACK WATER 013

Pour environ 4 € , un aller-retour voiture de 35 km, 4/5 heures à filer doucement sur l’eau, visiter, manger un thalli. C’est pas le bonheur ?

COCHIN BACK WATER 045

COCHIN BACK WATER 046

les fameuses ficelles que nous verrons plus tard. Ce n'est pas st Nazaire, mais juré pas de voies d'eau

COCHIN BACK WATER 042

Le ramassage n’est pas passé partout, nous attendons dans le bateau loongtemps, mais c’est déjà beau. Un s'approche et nous offre dans une feuille de bananier un dessert sucré à base de riz. Je fais des heureuses, c'est pas mon truc. Certains que je connais pour leur impatience légendaire grattent du sabot. Mais là content ou pas content, tu attends.

 


 

Le bateau a des sièges confortables en rotin, le toit est confectionné avec du cannage de palme L’homme qui nous mène est bateau, se sert d’une perche d’environ 7 / 8 mètres, il avance sur le pont, plante sa perche,  recule, avance à nouveau, sous une chaleur tropicale, COCHIN BACK WATER 051c’est extrêmement physique.


 

Encore une fois j’ai une super place, avec vue panoramique, mes yeux cherchent sans cesse à s’accrocher à de nouvelles découvertes.

 

Premier arrêt, la descente comme toutes les autres d’ailleurs, n’est pas très aisée. Une vague planchette. Bref personne à la baille, il nous parle de la bière faite avec le cocotier. Alcool 7°, des jeunes achètent un litre  Pouah disent-ils. Je connaissais juste le vin de palme Le sol est jonchée de petits coquillages genre tallines, Ces coquillages sont écrasés, pilés, moulus, jusqu’à obtention d’une poudre, qui servira entre autres à la médecine J’irai sur le net pour en savoir plus, car même si je progresse en anglais, c’est juste. (

 

Les terres blanches

English version

 

 

 

Les marnes (blanc de Meudon, d'Espagne, etc.)

Elles sont aussi appelées blancs naturels, blancs de craie ou marnes blanches. Elles sont utilisées pratiquement partout et depuis toujours, traitées ou non (on mentionne des traitements à la salive à Vanuatu et en Terre de Feu), pures ou non (en mélange à du riz, des excréments animaux, etc. en Afrique et ailleurs, ou bien sur à l'aide de liants et produits occidentaux classiques ou contemporains).

Sommaire

Les marnes (blanc de Meudon, d'Espagne, etc.)

Qu'est-ce qui les distingue de la poudre de marbre ?

Dégraisser une matière avec une terre blanche

Le kaolin

Le blanc de coquillages

Le blanc d'ombre

Surtout, elles ont été utilisées tantôt comme support pour véhiculer la couleur - façon pastel -, tantôt pour éclaircir, nuancer des couleurs, parfois pures pour tracer du blanc (souvent sur le corps, parfois combinées à des substances grasses), tantôt comme bases simples pour la fabrication d'enduits, ou encore comme apports de carbonate de calcium dans le domaine des arts du feu.

Attention : elles ne sont pas a priori moins toxiques que d'autres pigments parce qu'elles sont naturelles.

 

Les éléments naturels que l'on trouve dans les terres blanches (les marnes calcaires) sont

* deux métaux alcalinoterreux : le calcium - composant majeur des chaux et des marbres, principe fondamental des craies et des terres blanches sous sa forme carbonatée (voir calcite) - et, dans des proportions variées, le baryum, qui n'est pas forcément sans dangerosité.

* le silicium, un non-métal, et d'autres éléments (voir Talc).

 

Les blancs les plus proches, blanc de baryum, de lithopone, de silice, etc., sont aujourd'hui les produits d'un traitement chimique à partir des authentiques marnes naturelles.

Tous ces pigments (sauf le blanc de silice en principe) peuvent contenir du soufre non-moléculaire. Attention aux incompatibilités.

 

Une partie seulement des terres blanches est utilisée à l'état naturel et assez massivement dans la plupart des régions du monde contemporain. Il s'agit en Europe 

* du blanc d'Espagne, utilisé pendant la Renaissance pour la préparation des toiles mais aussi en peinture décorative, pour la fabrication du mastic de vitrier et dans le domaine des arts du feu, En fait, les usages du blanc d'Espagne sont assez nombreux.

* du blanc de Meudon, de Toulouse ou de Champagne (Troyes) - voir absolument Marnes, huiles et poisons in Gesso - histoire et fabrication et photo ci-dessus. La carrière de Meudon n'est plus en exploitation aujourd'hui. Elle est devenue un site classé.

Lectures conseillées :
Le blanc de Meudon sur Pourpre.com

Informations historiques site de la Mairie de Meudon

Ces blancs sont des craies calcaires. Ils sont de manière générale très nettement alcalins et de compositions relativement semblables.

Ils sont argileux (siliceux/alumineux) quand ils sont de mauvaise qualité (durs).

Ils ont été largement utilisés en détrempe, en mélange à la caséine, à la chaux, aux gélatines, en décoration intérieure ou extérieure. Ils sont souvent grisâtres et doivent généralement être associés à des blancs plus purs (lithopone, titane, zinc).

Leur transparence, lorsqu'ils sont combinés à l'huile, permettrait selon certains leur emploi massif comme "charge transparente", comme épaississant. Le résultat de nos tests n'est cependant pas à la hauteur de ces affirmations, pas plus que les différents témoignages que nous avons recueillis. Un emploi massif donne en effet une matière très opaque, grise et manquant horriblement de "plasticité" : les reliefs s'étalent, se mêlent et finissent par former un empâtement indistinct totalement arrondi. On reconnaît en cela l'action typique du calcium dans certains états. Ce métal alcalinoterreux peut réagir puissamment avec l'ester qu'est l'huile de lin (voir saponification). L'usage en glacis léger pourrait peut-être s'avérer un peu plus intéressant mais seules les peintures sans corps gras tels que les badigeons par exemple donneront des résultats durables avec ces pigments.

Comme nous le verrons plus bas, ceux-ci sont à prendre comme des dégraissants en puissance.

On nous signale une utilisation très particulière du blanc de Meudon (ou autres terres blanches) : voir Gros blanc

Enfin, dans le domaine des arts du feu, les barytes sont utilisés comme apport de baryum, les calcites (craies) comme apports de calcium.

 

Qu'est-ce qui les distingue de la poudre de marbre ?

La composition chimique est très sensiblement la même (calcite plus quelques autres éléments). La différence réside

* dans leur formation. Le marbre a subi des pressions métamorphiques. Les craies seraient plutôt des alluvions (information non confirmée). En tout cas elle n'ont pas subi une telle transformation suscitant une cristallisation.

* dans leur structure, à cause de cette différence de formation. Notamment, le marbre est dur, imperméable et cristalloïde alors que le blanc de Meudon n'est qu'un agglomérat colloïdal très fragile de petites particules. La poudre de marbre est essentiellement une charge (lien), les terres blanches sont des pigments. Propos à moduler notamment en fonction de la teneur en silice et de la structure plus ou moins cristalline de la terre blanche concernée.

Voir La poudre de marbre

 

Dégraisser une matière à l'aide d'une terre blanche

Un témoignage pour commencer. Il s'agit d'une recette donnée par un peintre faux-marbrier.

Pour dégraisser une peinture glycérophtalique, appliquer par-dessus au chiffon ou à l'éponge du blanc de Meudon pur, sans liant. Laisser agir une nuit puis laver. De cette manière, la surface pourrait, nous a-t-on dit, être peinte avec n'importe quelle peinture à l'eau.

[L'usage de ce procédé nous a été confirmé
par un lecteur qui ajoute quelques variations
supplémentaires. Le courriel est lisible  ici]

De fait, nous découvrons que dans différentes techniques décoratives, les marnes naturelles sont employées pour dégraisser différentes surfaces - notamment peintes à l'huile -, parfois combinées à de l'alcool à brûler, susceptible de faciliter l'application du pigment. Nous conseillons un alcool plus pur (éthanol à 95%, alcool à vernir de bonne qualité) de sorte à ne pas trop altérer la surface avec les dénaturants. L'avantage de l'alcool est de s'évaporer assez vite et d'attaquer beaucoup moins les graisses que d'autres produits.
Il s'agit, sur le plan chimique, de saponifier un ester gras à l'aide d'une substance alcaline. On obtient ainsi superficiellement des matières séparées (acides et alcools) qui ont grand peine à se reconstituer en corps gras.

Pour obtenir exprès une couche qu'il sera aisé de retirer localement pour créer certains effets, on saupoudre de blanc de Meudon une surface peinte à l'huile (sèche), puis on applique directement de la peinture à l'eau. C'est quand même un traitement de choc pour la couche d'huile.

Tous ces procédés évoquent le foulage réalisé avec la terre à foulon. De fait, celle-ci semble également utilisée en peinture décorative pour dégraisser les surfaces.

 

Le kaolin

Le kaolin, silicate d'aluminium se présentant sous forme de roche tendre, est utilisé de par le monde depuis au moins cinquante mille ans (source Anne Varichon) comme pâte pigmentaire (masques, maquillages), mais son emploi en peinture - y compris décorative - demeure extrêmement minoritaire. En Europe, il aurait servi de charge pour alléger le pouvoir couvrant de certains pigments (voir épaississants colorés).

En tant que pigment, il ne vaudrait rien avec les liants gras (huile, oeuf, etc.), probablement à cause des temps de séchage qui lui laissent l'occasion de démontrer qu'il a tendance à ne pas se mêler au liant et... tombe, ce dernier ne le freinant pas (voir Pâtes, charges et agrégats). Peut-être cette tendance peut-elle être compensée à l'aide d'adjuvants adaptés, des cires par exemple.

Il aurait cependant tendance à faire écailler toutes les peintures. Néanmoins, il est réputé donner de bons résultats avec la caséine et la gomme arabique. Avec la gomme arabique, il pourrait supporter une concentration assez forte (2/3 par rapport à l'eau gommée, en volume, ce qui est considérable). Information non confirmée.

 

Le blanc de coquillages

Produit à partir de coquillages réduits en poudre (la conque notamment), ces pigments ont été utilisés tels quels en Inde puis en Chine et au Japon ou bien, en différents lieux de la planète - dont l'Égypte ancienne - sous forme calcinée, à l'instar d'une chaux et utilisés comme celle-ci à fresque.

Un emploi comme fixatif pour teinture est également mentionné en Chine au XIIème BC tandis que l'usage de coquilles ou de coquillage est avéré en Amérique et en Afrique pour la peinture corporelle.

 

 

jeunes, les enfants réclament des pièces

COCHIN BACK WATER 019

Débarquement, installation sous un préau, feuilles de bananiers, thalli que j’aime toujours autant.  Débarrassage des assiettes nature, arrivée d’un autre groupe. Au fil de l’eau des pêcheurs, des ramasseurs de coquillage, l’un s’approche de nous pour nous montrer, ce sont de petites clams

 

Nous changeons d’embarcation, pour aller sur les petits canaux.

COCHIN BACK WATER 052

 

La végétation est différente, mais ces canaux me font penser à Brière. Ceux qui habitent ont installés des murs de fortune avec des bâches pour un peu d’intimité. Les touristes vous dis-je, les touristes !! je ne serai même pas surprise d’apprendre qu’ils rentrent dans les maisons.

 

Arrêt filage de fibres de coco. Un moteur genre machine à coudre, Nous avons une démo.

COCHIN BACK WATER 078

COCHIN BACK WATER 077

Dernier arrêt, 3 ème étage rayon épices. Cannellier, poivrier pour le moment vert, carambole, curry, feuilles piquantes, nous respirons tour à tour ces belles odeurs qui sont les vraies, pas des trucs de Carrouf. Je goute une carambole de la taille d’un cornichon, très juteuse, acidulée, je la partage avec une jeune fille curieuse elle aussi.

COCHIN BACK WATER 105

Sur le retour ananas et cabosse de chocolat ainsi qu’un arbre qui porte des fruits, dont je n’ai pas le nom, je le regrette, qui est mortel. Un fruit suffit. Une sorte de pomme. J’ai pris la photo, mais le bateau bouge et en plus, ça bouge. Que d’aventures..

COCHIN BACK WATER 116


Partager cet article

Repost 0
Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux - dans INDE 2011
commenter cet article

commentaires

india 11/03/2011 07:19



Que de souvenirs tu m'évoques...c'est presque douloureux de te suivre. M'enfin, chaque chose en son temps.


Je t'embrasse fort Nicole, passe une très bonne journée printanière.



Pastelle 07/03/2011 11:26



Le moins que l'on puisse dire c'est que ton voyage a été varié ! 


Tout comme tes articles et tes photos. :)



Nat 07/03/2011 02:06



ma nini de retour !!! je file au lit et reviendrais lire avec attention


tant de détails merci :) gros bisous



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 07/03/2011 07:50



c'est un coucou qui me fait vraiment plaisir. Passe une douce journée bisatoi



Plume 05/03/2011 09:30



Je préfère te lire et regarder tes photos que de vivre cette aventure ! Tu t'en doutes ! J'suis pas une aventurière ! lol !
Des bisous du 7e Sud



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 07/03/2011 07:51



tu vis d'autres aventures, ainsi nous pouvons échanger, c'était une grande première pour moi,


bonne semaine des bises du 4



mouneluna 04/03/2011 18:47



l'aventure, c'est l'aventure et en plus tu partages toutes ces belles personnes, ces beaux endroits et tout et tout.


que du plaisir


bisous



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 05/03/2011 07:15



beaucoup de poussière aussi, de terre battue en guise de route ou rues, du bruit, Des gens déshérités, J'ai privilégié le côté solaire de ce que j'ai vu, nous savons tous le côté abysse


des bises



Présentation

  • : DE LYON EN LARGE
  • DE LYON EN LARGE
  • : un peu de tout, mes images, mes photos, mes souvenirs, voyages, amis, pincée d'humour, d'humeur, ma peinture, ma ville, Partages, émotions,ce qui fait ma vie
  • Contact

     Ne fais jamais d'une personne une priorite dans ta Vie
 tu n'es qu'une option dans la sienne !

 
 


Rechercher

Traducteur

Archives

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Visiteurs

Pensée du jour

 

 

 

 

http://cm1.c.m.pic.centerblog.net/d6tw0qed.gif

mon blog en création

http://ndll.eklablog.com/

je vous dirai tout quand ce sera le moment quand je dirai bye bye OB