Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 08:00

DEFI 66 POUR LA COMMUNAUTE DES CROQUEURS DE MOTS   

 vertdegrisaille propose le thème suivant :

 

partez d'un objet anodin, serpentez sur ses boucles et insinuations laissez créer les noeuds complexes du moment car ce sont les objets les plus anodins qui sont les plus utiles et qui ramènent parfois des souvenir d'une époque d'un instant ou d'un objet chéri, d'un détournement d'utilisation d'une pensée quelconque

Amusez vous consonnances, double sens, non sens, sens caché ou meme assonnances

l'essentiel est que les lascifs lacets apparaissent et fasse le lien entre le thème et votre création;

 

 

 

C’est un jour vert de grisaille, chassée, congédiée, disgraciée, éclipsée, exilée, détrônée, par son protecteur,  la jeune coquette de 17 ans, voulait se refaire rapidement une bonne situation. Pas question pour elle de rester ainsi dans un chaud effroi, délaissée Elle ne serait pas prise au collet, Dans ce labyrinthe elle savait, sans détour, comment naviguer, 

 

Elle saurait rapidement tisser un nouveau filet. Tendeur, cordage, longe, attache, ficelle en tout genre, fil, cordeau, sous-tache, ligature, combines et artifices, elle ne resterait pas à l’écart d’une bonne fortune.


L’embuscade est en place, guet-apens, guêpier, hameçon tortillé commençaient l’effilochage d’une tresse emmêlée dans un imbroglio complexe.

 

Tout a commencé quand elle a voulu se délasser, mais les lacets de son corset elle ne pouvait les délacer en se délassant. Il lui fallait des mains lascives, insolentes qui se perdraient dans les nœuds coulants de satin du corset rose, enserrant sa taille cambrée.  Serrer ou desserrer, n’allait-elle pas se lasser ? Et lui se faire prendre dans un lacs soyeux, telle n’était pas sa pensée ? Pas de lassitude, juste un divertissement ludique dans le dédale du corset.


Le piège caressant était propice. Passe et repasse les lacets  va, vient et revient dans le roulis et le tangage, les boucles, les sinuosités, les nœuds de satin rose lissé  engageants de la femme qui se laissait délacée. Chemin faisant, le chemin fait des lacets en lacis tel un passe lacets.

 

Le satin coulissa dans les œillets  métalliques, dans un bruissement, résultat, de cette action, la dame fut nue !  Impossible de relacer, ni de relaxer, trop tard, pas d’amortisseur de lacet. Monsieur, vous êtes fait !!  Cordon délié, lacs à coquette ou à poulette, le lasso de soie a fini délaissé, dans une guirlande douce ornée de fils tressés, emmêlés. Pas de quiproquo, pas d’équivoque. La coquette a bien feré.

Nicolenini soyez libres imparfaits et heureux

 

 

Partager cet article

Repost 0
Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux - dans DEFIS THEMES JEUX
commenter cet article

commentaires

Tricôtine 24/10/2011 21:51



Coucou Nini, me voilà à mon tour prise dans tes boucles et ton lasso!! quel verbiage sinueux et véloce whouah que j'aime quand tu te laisses ferer par nos défis ! ta plume est bien jolie !! gros
bizzzoux sur site officiel sans oublier les bizzzoux du direct merci d'être là au bout du lacet Lyonnais et du fil orange !!



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 24/10/2011 22:44



merci d'avoir pris le temps de faire le voyage jusqu'à chez moi, avec ta voiture automatique, elle connait le chemin maintenant. Bisettes à toi et sois courageuse pour les pikouz



Aude Terrienne :0010: 20/10/2011 07:37



Merci pour l'info sur l'histoire des gaines.


Ta maman voulait certainement que tu sois la plus belle des filles, mais c'était à une époque où seul le physique comptait pour une femme/fille.


Belle journée Nini.



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 20/10/2011 08:27



je ne te suivrais pas pour le choc, trop trop à la fois, ca m'écoeure



Pyrausta 19/10/2011 16:51



tres joli..ça chante a l'oreille le vocabulaire riche et l'histoire mignonne.Quant à la photo on voyage dans le temps...cela dit ...je prefere notre époque!!Moins elégant mais plus
respirable 



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 19/10/2011 20:05



moi mon plaisir, c'est l'été le plus nue possible, je suis loin du compte et du conte aussi bisettes



Aude Terrienne :0010: 19/10/2011 02:37



Joli texte sensuel!


Je me demande combien de temps le corset a duré et qui a inventé cette barbarie. Dire que certains portent des gaines encore de nos jours...


Moi je préfère être, comme tu dirais: imparfaite, libre et heureuse !



Nicolenini soyez imparfaits libres et heureux 19/10/2011 20:14



tu me demandes, je te réponds Un corset, du vieux français
cors, lui-même dérivé du latin corpus (corps), est un sous-vêtement féminin porté du XVIe siècle au début du XXe siècle
comportant des baleines et destiné à modeler le buste suivant des critères esthétiques variables au fil
des époques.


allez un truc perso, ma mère pensant ''bien faire"" m'avait affublée d'une gaine pour aller à l'école en 6eme !!Quoi ??? bien vécu ?? mais non je n'en veux plus à ma mère



Jean-Pierre 18/10/2011 07:48



Beau texte très corsé !



Présentation

  • : DE LYON EN LARGE
  • DE LYON EN LARGE
  • : un peu de tout, mes images, mes photos, mes souvenirs, voyages, amis, pincée d'humour, d'humeur, ma peinture, ma ville, Partages, émotions,ce qui fait ma vie
  • Contact

     Ne fais jamais d'une personne une priorite dans ta Vie
 tu n'es qu'une option dans la sienne !

 
 


Rechercher

Traducteur

Archives

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Visiteurs

Pensée du jour

 

 

 

 

http://cm1.c.m.pic.centerblog.net/d6tw0qed.gif

mon blog en création

http://ndll.eklablog.com/

je vous dirai tout quand ce sera le moment quand je dirai bye bye OB