Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 15:26

Cette semaine le thème de la dana nous demande de raconter un souvenir d’enfance. Sous la forme qui nous fait plaisir.

Pour moi ce sera assez facile. C'est la soupe de lait à la floraline.

dans ma petite enfance, avec le récipient ci-dessus, que nous appelions dans la région "une Berthe", avec mon frère nous allions chercher le lait  à la ferme la plus proche. Pour aller, évidemment la berthe faisait des tours et encore des tours, des moulinets avec des  variations de salto avant, arrière, double saltos etc. Mon frère, de 4 ans mon ainé, savait bien plus beaucoup plus de chose que moi, et dans son immense savoir de gamin de 10 ans,il savait  que le lait ne tomberait pas si le récipient tournait à une certaine vitesse. Moi, bien plus petite, je me suis faite arroser et gronder plus souvent.

Ma mère faisait la soupe pour le soir, il n'y avait pas de passe droit à cette époque. Il y avait des soupes détestables comme le tapioca, même encore aujourd'hui le nom m'écoeure, il y avait aussi la soupe de pain, confectionnée avec les quignons devenus trop durs. Bien sur c'était fait avec du bouillon de pot au feu, mais j'avais pris l'idee que c'était une soupe de chiens et tête de mule, je n'en démordais pas. Elle faisait aussi la minestrone, bien que nous ne soyons  ni de près ni de loin méditerranéens, mais je ne l'aimais pas non plus car les légumes  coupés en petits petits morceaux, je ne pouvais pas avaler. J'aime la soupe, les 1000 soupes possibles et imaginables que les recettes d'aujourd'hui nous offrent, mais il faut qu'elles soient passés, moulinées, lissent sous la langue.

Une soupe avait toujours le suffrage, elle me mettait en joie, me réconciliait des mauvaises notes, des anicroches avec mes copines, de mon mal de ventre, c'était le remède souverain, le potage de lait avec de la floraline, cette semoule extrêmement fine, que la soupe en devenait crémeuse.

Je l'ai aimé adulte lorsque j'avais des peines de coeur, ou que j'avais du stress à mon boulot. Je l'ai aimée enceinte, je l'ai aimée quand j'avais froid, je l'ai aimée quand j'avais peu de sous dans mon escarcelle.Je l'ai toujours aimé. Pas de défaillance

Je ne bois pratiquement pas de lait, Croyez moi si je vous dit que j'ai toujours la floraline dans mon placard et le peu de lait  en poudre nécessaire pour agiter le drapeau rouge en cas de SOS

De vous raconter mon histoire, presque ca me donnerait envie de m'faire une tit soupe ce soir.

Je vous embrasse.


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonjour Nicole, j'aime bien ta photo ! eh bien on peut pas dire que tu as manqué de soupe dans ton enfance :)) très bel article.
Répondre
N

c'est pour ca que j'ai grandi.. hihihi Nicole


F
.........Très jolie et très émouvante ton souvenir d'enfance ma Nicole !Bisous pluvieux
Répondre
N

coucou ma Frédou, je suis drolement contente de te lire. T'as vu ca comme c'est goog le blog. Des bises à toi Nicole


T
très bon souvenir pour moi aussi !mais ce récipient dans ma région, on l'appelait la "buie" à laitet ce n'était pas avec de la floraline que ma mère faisait cette soupe,mais avec du vermicelle,et curieuse idées de gamins, on absorbait d'abord tout le lait, puis restait dans le fond de l'assiette, le vermicelle sucré : un délice !!ça fait très longtemps que je n'en ai pas mangé, mais un jour où je serai toute seule (car je pense que mon mari ne comprendrait pas !) je me ferai cette petite gourmandise d'enfant !!
Répondre
N

Je n'aurais jamais imaginé en mettant ma petite soupette remonte moral qu'elle aurait autant de succès. En fait nous sommes nombreux à l'aimer Bonne journée
Nicole


M
Ah je me souviens aussi du pot au lait pour aller chercher le lait frais à la ferme d'à côté
Répondre
N

ca réveille la mémoire Nicole


G
J'ai le souvenir de la soupe de gaudes (farine de maïs) que ma grand mère tentait de me faire manger ! en bonne bressanne qu'elle était, elle adorait ça, moi, ça me faisait gerber ! J'ai retrouvé à la mort de ma mère 1 kg de cette farine dans son placard...et je ne l'ai pas jetée, je l'ai gardée en souvenir, mais je ne me ferai pas de la soupe de gaudes, d'ailleurs la farine est périmée depuis longtemps.....pour le tapioca, pareil ..et on m'en mettait souvent sous le nez, pouah !
Répondre
N


t'a pas vomi au moins.. bises



Présentation

  • : DE LYON EN LARGE
  • : un peu de tout, mes images, mes photos, mes souvenirs, voyages, amis, pincée d'humour, d'humeur, ma peinture, ma ville, Partages, émotions,ce qui fait ma vie
  • Contact

     Ne fais jamais d'une personne une priorite dans ta Vie
 tu n'es qu'une option dans la sienne !

 
 


Rechercher

Traducteur

Archives

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Visiteurs

Pensée du jour

 

 

 

 

http://cm1.c.m.pic.centerblog.net/d6tw0qed.gif

mon blog en création

http://ndll.eklablog.com/

je vous dirai tout quand ce sera le moment quand je dirai bye bye OB