Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 22:14

Lundi 24 avril 2006, de nombreuses manifestations ont eu lieu partout en France mais c’est à Lyon que s'est tenu le rassemblement le plus symbolique, avec l’inauguration officielle du Mémorial lyonnais du Génocide arménien. Au pied du clocher de la Charité, il a été érigé par Léonardo Basmadyian, architecte né en Argentine et résidant à Saint-Etienne. L’équipe du projet compte également en son sein Marianne Pons, peintre-sculpteur résidant à Veauche. Ce monument, le plus important dans la diaspora arménienne, a la forme de plusieurs dizaines de stèles de pierre blanches, (d’une hauteur de 3, 38 mètres) s’élevant vers le ciel. Le projet initial prévoyait aussi, sur le recto de chaque feuille de pierre, une gravure en creux et en plusieurs langues du texte d’un poème de l’écrivain Kostan Zarian.
_______________________

Un alignement élégant, avec comme vous pouvez le voir sur la photo une pierre peut être, je n'ai pas trouvé ni le symbole, ni la matière. Il semblerait que ce soit un identification de villages.  L'ensemble est élégant, même si les riverains ont
manifesté pour l'arrêt du projet.



plusieurs poèmes sont gravés



l'objet de nombreuses profanations.


Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Bonjour,

Les pierres qui se trouvent au sommet des stèles sont en fait des obsidiennes, apportées directement d'Arménie. Il s'agit d'une pierre noire volcanique, semi-précieuse, qu'on trouve à l'état pur
un peu partout dans le Caucase.

Cet élément porte plusieurs symboliques sur cette oeuvre, notamment celle de signifier une cicatrice mais aussi, surtout, une présence "diasporique" de tout ces arméniens qui ont du partir aux
quatre coins du monde pour échapper aux massacres.

En plaçant un petit bout de matière, issue des terres arméniennes, dans un monument mémorial, l'architecte a voulu porter un double hommage, d'abord au courage et à la force de tous ces rescapés
qui, dans un élan vital de survie, ont quitté leur terre natale immaculée du sang des siens, puis un hommage à toutes les terres d'accueil, comme la France, qui ont su les recevoir et leurs
donner une nouvelle chance de construire en paix leurs destin.

Ces petites pierres noires disent : "Un peu de nous chez vous, c'est beaucoup de de vous en nous. Merci."

Il y a un site dédié à ce monument qui tente d'expliquer la genèse du projet et les choix architecturaux et symboliques qui ont été faits lors de sa conception : MemoHayLyon

@+ :)
Fredo



Répondre
M
Je suis d'accord avec Littorine, toutes ces profanations me révolte !
Répondre
L
Comment peut-on nier l'évidence ? c'est une chose que mon esprit ne peut pas comrendre. Profaner les sites tel que celui çi, les tombes comme l'on voit de plus en plus c'est tuer deux fois. Bonne Journée quand même. 
Répondre
N

quand les hommes vivront d'amour...


Présentation

  • : DE LYON EN LARGE
  • : un peu de tout, mes images, mes photos, mes souvenirs, voyages, amis, pincée d'humour, d'humeur, ma peinture, ma ville, Partages, émotions,ce qui fait ma vie
  • Contact

     Ne fais jamais d'une personne une priorite dans ta Vie
 tu n'es qu'une option dans la sienne !

 
 


Rechercher

Traducteur

Archives

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Visiteurs

Pensée du jour

 

 

 

 

http://cm1.c.m.pic.centerblog.net/d6tw0qed.gif

mon blog en création

http://ndll.eklablog.com/

je vous dirai tout quand ce sera le moment quand je dirai bye bye OB